Our Recent Posts

Archive

Tags

L'expertise judiciaire : un rêve devenu réalité...

Des bancs de la fac à la Cour d'assise, un rêve s'est réalisé.

Remontons en 1998, lorsque pour la première fois à la faculté de psychologie, j'entends parler de criminologie et de victimologie. A cette époque-là, je souhaitais m'orienter vers la Police Nationale et y entrer en tant que Lieutenant de police en brigade des mineurs. Mon souhait était fort de contribuer à la baisse de la délinquance et à la prise en charge des mineurs victimes de violence.

Jusqu'au jour où je choisis un cours qui s'appelait "Psychologie et Justice" : c'est là que j'ai découvert les domaines de la Criminologie et de la Victimologie et cela m'a tout de suite parlé, car c'est un domaine très "ouvert", en ce sens qu'on y apprend des éléments de sociologie, de droit, d'anthropologie... Tous ces enseignements répondaient à mes attentes et je me prenais à rêver du jour où j’œuvrerais en tant qu'experte auprès des tribunaux.

C'est ainsi que j'ai ré-orienté mon projet professionnel, et que je suis allée au bout de ma formation de psychologue clinicienne. En plus de ce cursus, j'ai passé mon DU en criminologie et victimologie à l'université Rennes 2, afin de valider les enseignements que j'avais suivi pendant ma maitrise de psychologie. C'est là que j'ai eu l'occasion d'assister à ma première Cour d'assise à Vannes, dans le cadre d'un dossier de recherche à réaliser.

Lorsque j'ai obtenu mon diplôme de psychologue clinicienne à l'université René Descartes (Paris V), j'ai postulé au sein de la Police Nationale. J'y ai travaillé pendant 5 ans : je recevais les victimes et les auteurs de violence, contribuait à la formation des fonctionnaires de police et développait le réseau inter-partenarial sur le 2ème district police (soit les villes d'Ivry/seine, Vitry/seine, Choisy-le-roi et de Villeneuve St Georges).

Dans le même temps, j'ai obtenu le Diplôme Universitaire Interprofessionnel "Adolescents difficiles : perspectives psychopathologiques et éducatives", auprès de Philippe JEAMMET, à l'institut Montsouris (Paris 13). Dans ce cadre, j'ai réalisé un mémoire sur la prise en charge des adolescents au sein des commissariats de police, l'objectif étant de favoriser leur orientation vers les psychologues travaillant en commissariat.

Par la suite, je suis revenue en Bretagne et ait effectué un Master 2 en économie et gestion d'établissements sanitaires et sociaux (équivalent CAFDES) à l'université de Rennes 1, avant de m'installer en libéral sur la commune de Baulon.

Après quelques mois suivant mon installation, j'ai soudainement repensé à mon désir d'oeuvrer en qualité d'experte auprès des tribunaux. En recherchant des renseignements à ce sujet, je me suis rendue compte que les demandes d'inscription arrivaient bientôt à leur terme : il me restait 3 jours pour compléter le dossier demandé et l'envoyer.

Plusieurs semaines après, j'ai eu la visite des gendarmes à mon domicile, qui effectuaient leur enquête à mon sujet, puis encore plusieurs semaines après, j'ai eu la joie de recevoir un courrier, m'indiquant que mon dossier avait été retenu par l'Assemblée Générale de la Cour d'appel de Rennes.

Le 25 janvier 2017, je suis allée prêter serment au Parlement de Bretagne et depuis, j'ai réalisé plus de 50 expertises, pénales et civiles. La toute première expertise a été faite en Mai 2017 et deux ans après, j'ai été citée à comparaître devant une Cour d'assise en tant qu'experte-psychologue pour ce dossier. Quelle expérience ! C'est là que j'ai pleinement réalisé que je vivais un de mes rêves, 20 ans après l'avoir désiré.

Comme quoi, il est essentiel d'aller au bout de ses rêves, de tout mettre en œuvre pour y arriver et de garder foi en ce qui nous tient à cœur.

Et vous, quels rêves aimeriez-vous réaliser ou avez-vous déjà réalisé ?

Marjolaine THOMAS

 

06 84 50 53 39

©2018 by Marjolaine Thomas.Tous droits réservés.
N° SIRET : 798087441 / N° ADELI : 359313863

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now